Traduire
Étudiants autochtones à l'événement de l'American Public Health Association

Point de vue autochtone

Des étudiants de l'UNM présents à la réunion annuelle de l'American Public Health Association

Étudiants autochtones de l'Université du Nouveau-Mexique et leurs pairs d'ailleurs dans l'État ont récemment partagé leurs points de vue avec des leaders de la santé publique de tout le pays lors de la réunion annuelle de la American Public Health Association (APHA) à Denver.

Les jeunes étaient accompagnés d'Anthony Fleg, MD, professeur agrégé au département de médecine familiale et communautaire de l'UNM, qui a aidé à organiser le voyage.

 

Anthony Fleg, M.D.
C'était merveilleux de voir des étudiants autochtones se tenir fièrement alors qu'ils présentaient leur travail et leur vision de la guérison aux dirigeants de la santé publique du pays, ils nous ont tous rendus fiers de l'UNM et du Nouveau-Mexique.
- Antoine Fleg, MD

«C'était merveilleux de voir des étudiants autochtones se tenir fièrement alors qu'ils présentaient leur travail et leur vision de la guérison aux dirigeants de la santé publique du pays», a déclaré Fleg. "Ils nous ont tous rendus fiers de l'UNM et du Nouveau-Mexique."

L'équipe a présenté quatre sujets, dont « Santé des Autochtones pendant la COVID : ce que nous savons, ce que nous pouvons apprendre », un sommet virtuel sur l'équité en santé et le programme Running Medicine de la Native Health Initiative.

La conférence comprenait le Festival du film APHA, qui a également accepté un film réalisé par les membres de l'équipe sur les problèmes de santé mentale découlant de la pandémie de COVID-19.

«Je pense qu'en tant que jeune jeune autochtone fréquentant l'APHA, nous étions capables d'apporter notre propre professionnalisme culturel que d'autres professionnels de la santé non autochtones ne pouvaient pas», a déclaré Jules McCabe, senior au Collège de santé de la population de l'UNM.

Zelo Jade Rael, étudiant de première année à l'Université de Californie à Los Angeles et diplômé d'un programme géré par le Bureau de la diversité, de l'équité et de l'inclusion de l'UNM à la Santa Fe Indian School, a également apprécié l'expérience de présenter à la conférence.

« Voir un espace où l'apprentissage intergénérationnel est considéré comme sacré me rend si heureux », a déclaré Raël.

Parmi les autres présentateurs figuraient Sydnie Pino, étudiante de première année à l'UNM-Taos, Jessica Sanchez, senior au Fort Lewis College, et Alicia Gallegos, junior à l'UNM.

Le financement du voyage est venu du Département de médecine familiale et communautaire, du College of Population Health, de la Fondation UNM Fonds « Autonomiser les familles amérindiennes et les familles néo-mexicaines en matière de santé, de mouvement et de bien-être », et le Initiative de santé autochtone.

Catégories: Engagement communautaire, Diversité, Éducation, Santé, École de médecine, Meilleurs histoires