${alt}
Par Kayleen Schenk

L'infirmière éducatrice de l'UNM sera la première du Nouveau-Mexique au Conseil national

Formation infirmière au Nouveau-Mexique maintenant a une opportunité prometteuse de représentation positive dans l’élaboration des politiques nationales et étatiques.

Barbara Damron, PhD, MSN, RN, FAAN du Collège de soins infirmiers de l'Université du Nouveau-Mexique, a été nommée au Conseil consultatif sur les politiques de santé de l'Association américaine du Collège de soins infirmiers (AACN HPAC). Ce sera la première fois que le Nouveau-Mexique sera spécifiquement représenté à ce conseil.

«Je veux bien représenter le Nouveau-Mexique et m'assurer que les spécificités culturelles et géographiques de notre État sont entendues et servies. J'espère que l'Université du Nouveau-Mexique, le personnel infirmier de l'État et les patients de nos infirmières bénéficieront tous du fait d'avoir dans la législation une personne soucieuse de leurs meilleurs intérêts », a déclaré Damron.

De nombreux autres secteurs des soins de santé sont présents depuis longtemps et régulièrement dans la politique fédérale et étatique en faveur des universitaires. Les disciplines de soins de santé comme la médecine, la pharmacie et les sciences biomédicales suscitent beaucoup d’attention de la part des législateurs et reçoivent le soutien et le financement nécessaires pour mettre en œuvre le changement. Damron espère que le fait d’avoir des formatrices d’infirmières et des décideurs politiques expérimentés au sein de l’AACN HPAC créera une présence influente pour les universitaires en sciences infirmières – en particulier dans les États diversifiés, ruraux et sous-représentés comme le Nouveau-Mexique.

 

Mon objectif est d'amener le Nouveau-Mexique et La voix de l'UNM à ce conseil, car la diversité ne définit pas seulement nos communautés et nos patients, elle définit nos étudiants.
- Barbara Damron, PhD, Collège des sciences infirmières de l'UNM

« Mon objectif est d'amener le Nouveau-Mexique et La voix de l'UNM à ce conseil, car la diversité ne définit pas seulement nos communautés et nos patients, elle définit nos étudiants. Nous formons des étudiants diversifiés avec des exigences pédagogiques spécifiques qui les préparent correctement à traiter nos populations. Cela doit être pris en compte dans l’élaboration des politiques », poursuit Damron.

Les objectifs généraux de l'AACN HPAC sont de fournir une orientation stratégique au département de politique de santé au niveau fédéral, d'identifier les politiques contemporaines et émergentes qui ont un impact sur les soins infirmiers universitaires et de revoir la politique concernant la position de l'AACN. Damron et ses collègues infirmières universitaires qui se joignent au conseil utiliseront leur mandat pour poursuivre ces objectifs et une représentation plus solide des soins infirmiers au sein de la législation.

Catégories: College of Nursing, Un engagement communautaire, Diversité