Biographie

Le Dr Wong a obtenu son baccalauréat en biologie en 1989 et son diplôme en médecine en 1994 à l'Université de Washington à Seattle, Washington. Il a complété sa résidence en pédiatrie en 1997 à l'Université des sciences de la santé de l'Oregon. Il a complété sa formation de sous-spécialité en néphrologie pédiatrique en 2000 à l'hôpital pour enfants de Seattle à Washington. Il a ensuite rejoint le corps professoral de l'Université du Nouveau-Mexique en 2000 et continue de pratiquer à l'UNM en tant que professeur titulaire de pédiatrie et chef de division de néphrologie et de rhumatologie.

Présentation personnelle


Ma recherche a porté sur l'étude de la maladie rénale chronique (IRC) chez les enfants. Au cours des 15 dernières années, j'ai fait partie de l'étude prospective financée par les NIH sur la maladie rénale chronique (CKiD). Les principaux objectifs de l'étude sont : 1) identifier les facteurs de risque de déclin progressif de la fonction rénale chez les enfants atteints d'IRC, 2) corréler les modifications des facteurs de risque cardiovasculaire avec les modifications de la fonction rénale, 3) corréler les modifications de la neurocognition et du comportement avec une diminution la fonction rénale, et 4) identifier les facteurs de risque de croissance anormale chez les enfants atteints d'IRC. Depuis sa création en 2003, je suis membre du comité directeur scientifique de CKiD, qui supervise la conduite globale de l'étude dans 33 centres de néphrologie pédiatrique aux États-Unis et au Canada.
En plus de mes activités pour l'étude CKiD, j'ai été financé par le NIH pour une recherche ambitieuse des fondements génétiques de l'insuffisance rénale pédiatrique. À partir de cette étude, nous et des collaborateurs internationaux avons identifié les moteurs génétiques des anomalies rénales associées au syndrome de DiGeorge (Lopez-Riviera et al., NEJM, 2017), le paysage génétique contribuant aux anomalies congénitales des reins et des voies urinaires (Verbitsky et al. , Nature Genetics, 2019) ainsi qu'un certain nombre de variantes génétiques associées à l'insuffisance rénale pédiatrique. En partenariat avec le collaborateur de l'UNM, Li Luo, PhD, nous continuons d'explorer les variantes génétiques associées responsables du développement de l'insuffisance rénale chez les enfants. Dans le cadre de l'étude CKiD, nous évaluons les politiques éthiques et la perception du public pour la recherche génétique à grande échelle chez les enfants atteints de la maladie rénale chronique chez les enfants (Wong et al., AJKD, 2019).

Le succès de mes efforts scientifiques se traduit bien dans mon travail au sein du département de pédiatrie de l'UNM en tant que chef de division de néphrologie et de rhumatologie pédiatriques. La section de néphrologie pédiatrique continue d'être une section solide bien représentée sur le plan clinique et académique au sein de notre institution, ce à quoi le mérite revient à John Brandt, MD MPH qui était chef de division avant mon mandat. Le succès se poursuit grâce à un partenariat solide avec mes collègues qui sont également des leaders au sein de l'hôpital, Amy Staples MD MPH en tant que directrice médicale de l'UNM Pediatric Kidney Transplant and Pediatric Specialty Care Unit, et John Brandt MD MPH qui est directeur médical adjoint des services pour enfants. Notre plus récente faculté, Candace Sheldon, MD, dirige notre centre pour faire partie d'une application collaborative multi-institutionnelle au NIH pour étudier les lésions rénales aiguës chez les nouveau-nés. En rhumatologie, nous avons réussi une transition entre le départ de notre ancien rhumatologue et la reconstruction de la section avec un nouveau membre du corps professoral, Ioannis Kalampokis, MD MPH PhD. Cela avait été assez difficile avec la formation d'une nouvelle infirmière praticienne et la transition d'un programme géré par un assistant médical à un programme géré par une infirmière autorisée. Nous avons présentement une annonce pour une faculté supplémentaire de rhumatologie pédiatrique qui se joindra à la section de rhumatologie pédiatrique. Gérer le large éventail de talents de la Division nécessite une collaboration active et une écoute des besoins de mon corps professoral et de mon personnel. Un sous-produit de cet effort de collaboration et d'avoir des discussions fréquentes est un degré élevé de travail d'équipe et de confiance qui fait le succès de cette division.

Construire des équipes, favoriser la collaboration, être guidé par les données sont des compétences nécessaires pour la recherche ainsi que pour la gestion. En collaboration avec le Dr Cordova de Ortega, notre chaire de pédiatrie, et Bobbi Jaramillo, notre administrateur de département, j'ai aidé le département de pédiatrie dans mon rôle de directeur de l'amélioration des processus cliniques et de responsable de l'amélioration de la documentation clinique. J'ai fait partie d'une merveilleuse équipe administrative avec notre leadership ainsi que Joyce Chavez, notre chef des finances, et Patricia Queen, nos gestionnaires de pratique principale pour prendre en charge un certain nombre de projets qui ont contribué à améliorer le cycle de revenus du ministère. Au cours des deux dernières années, nous avons créé et soutenu des processus pour aider les fournisseurs à améliorer leurs mesures de documentation. Ceci, combiné à une meilleure collaboration avec les codeurs UNMH et UNMMG, a capitalisé sur les améliorations apportées à l'initiative Huron pour faire passer le ministère d'un déficit budgétaire d'il y a 4 ans à une marge positive au cours des 2 dernières années. C'est dans ce contexte que je postule pour le poste de vice-président des services cliniques au département de pédiatrie.

Domaines de spécialité

Mes domaines d'expertise sont la prise en charge des maladies rénales aiguës et chroniques chez les enfants.

Sexe

Masculin