Traduire
${alt}
Par Michael Haederle

Latinas qui mènent

Loretta Cordova de Ortega a été une pionnière tout au long de sa carrière

Lorsque Loretta Cordova de Ortega, MD, a été nommée présidente du département de pédiatrie de l'UNM en 2008, elle s'est démarquée en tant que première présidente hispanique d'un département de pédiatrie dans un centre de santé universitaire américain.

Onze ans plus tard, elle est toujours la seule - et l'une des 28 femmes présidentes parmi 152 institutions. "Cela a été un défi", dit-elle, "parce que je n'avais pas de mentors comme moi - mais cela ne veut pas dire que je n'ai pas été encadrée ou soutenue."

Au cours de sa carrière, Cordova de Ortega s'est habituée à être une pionnière - et elle se concentre sur la création d'un chemin à suivre pour les autres. "Vous devez rechercher activement des personnes hispaniques ou minoritaires sous-représentées et les aider", dit-elle.

Les racines de la famille de Cordova de Ortega remontent à des centaines d'années au Nouveau-Mexique. Elle a passé ses premières années à Los Lunas avant que son père, enseignant et entraîneur de basket-ball, ne déménage la famille à Albuquerque.

Elle a fréquenté plusieurs écoles avant de rejoindre le deuxième groupe de filles admises à l'Académie d'Albuquerque. Diplômée en 1977, elle a rejoint l'Université de Stanford, où elle s'est spécialisée en biologie humaine.

Cordova de Ortega a travaillé plusieurs années en tant que technicienne de laboratoire au Centre du cancer de l'UNM avant de s'inscrire à l'École de médecine de l'UNM et de faire plus tard une résidence en pédiatrie à l'UCLA. Elle est retournée au Nouveau-Mexique en 1991 en tant que médecin de premier recours en pédiatrie générale à l'hôpital UNM.

« J'ai été recrutée pour créer un cabinet pédiatrique de soins primaires et recruter des patients privés à l'UNM », dit-elle. "Après quelques années, nous avons commencé à enseigner, puis je me suis impliqué dans le travail des patients hospitalisés."

En 1994, l'UNM a décidé de créer une filière d'éducateur clinicien et Cordova de Ortega est passée à un poste de professeur. Elle a été chef des opérations cliniques en pédiatrie de 1999 à 2006 et vice-présidente de 2001 à 2006.

Cordova de Ortega est devenu président par intérim du département en mai 2006, et président permanent en octobre 2008 à la suite d'une recherche nationale. En cours de route, elle a été promue professeure titulaire en 2004. « J'ai été la première femme hispanique promue professeure dans la filière éducateur clinicien », dit-elle.

Son parcours vers le poste de directeur du département était « atypique », dit-elle, car la plupart des professeurs sont promus en partie en fonction de leurs réalisations universitaires. "Cela a été difficile, car je suis dans un monde où nous examinons les CV et les publications et nous faisons progresser les gens en fonction de cela. J'apporte une voix différente à la table."

Cordova de Ortega dit qu'elle a fait sa marque par son travail administratif et son service dans les comités universitaires. Souvent, dit-elle, on lui a demandé de servir parce que les règles exigeaient qu'un participant minoritaire soit inclus.

"C'était une opportunité pour moi", dit-elle. « Je pourrais prendre la voie négative et dire : « Oh, vous voulez juste que je fasse partie du comité parce que vous voulez remplir vos mandats », mais je ne l'ai pas vu de cette façon. J'ai choisi d'y siéger, et en vertu de ce que j'ai fait, j'avais une voix, et j'ai été reconnu, et j'ai été promu parce que j'étais présent."

Elle remercie également Paul B. Roth, MD, MS, chancelier des sciences de la santé et doyen de la faculté de médecine de l'UNM, d'avoir soutenu ses aspirations professionnelles. « Paul a vraiment été un excellent mentor pour moi parce qu'il m'a permis de voir que je pouvais progresser dans cette institution en fonction de mes capacités de leadership », dit-elle.

En regardant en arrière, Cordova de Ortega déclare : « On m'a donné l'opportunité de servir. J'apprécie vraiment la population de patients. J'aime l'enseignement. mais j'ai été intégré au système et j'ai eu l'opportunité de partager ce que j'avais."

Catégories: Engagement communautaire, École de médecine, Meilleurs histoires