${alt}

Premier intervenant TeleECHO

Le projet ECHO de l'UNMHSC lance un programme pour répondre aux besoins en santé mentale des prestataires de première ligne du Nouveau-Mexique

Le projet ECHO de l'Université du Nouveau-Mexique a lancé un nouveau programme TeleECHO pour les premiers intervenants afin de répondre aux besoins en santé mentale des prestataires de première ligne du Nouveau-Mexique.

Le nouveau programme, soutenu par un financement du ministère de la Santé du Nouveau-Mexique et du ministère américain de l'Agriculture, vise à endiguer la hausse des taux de trouble de stress post-traumatique, d'épuisement compassionnel, de dépression et de suicide chez les ambulanciers paramédicaux, les pompiers et les forces de l'ordre.

"C'est un fait médical : la santé mentale affecte la santé physique", a déclaré la secrétaire du Département de la santé, Kathy Kunkel. "Nous bénéficions tous lorsque les premiers intervenants du Nouveau-Mexique reçoivent l'aide dont ils ont besoin pour faire face au stress de la vie ou de la mort auquel ils sont confrontés chaque jour."

Les premiers intervenants sont également en première ligne pour lutter contre la crise des opioïdes, a déclaré Art Garcia, directeur d'État du développement rural de l'USDA.

"Nos premiers intervenants sont nos héros méconnus", a déclaré Garcia. "Le département américain de l'Agriculture est fier d'aider en leur donnant un outil de plus pour lutter contre la crise des opioïdes en fournissant un soutien financier au projet ECHO. Les fonds seront utilisés pour enseigner à nos premiers intervenants dans les communautés rurales du Nouveau-Mexique comment faire face aux urgences liées aux opioïdes. ."

Avec 130 Américains qui meurent en moyenne chaque jour, les premiers intervenants sont les premiers à être appelés en cas d'urgence 911. Ils fournissent une « bouée de sauvetage » essentielle dans presque toutes les communautés. Mais surtout dans les villes et les comtés ruraux, où les soins d'urgence ou l'hôpital les plus proches peuvent être à des heures de route, les ambulanciers paramédicaux et les pompiers peuvent être les seuls prestataires de soins médicaux.

"Les premiers intervenants nous servent tous chaque jour", a déclaré Joanna Katzman, MD, directrice associée principale du projet ECHO. "Je suis tellement ravi que le projet ECHO puisse aider à fournir un accès aux formations pour les premiers intervenants au Nouveau-Mexique. J'espère voir ce programme se développer dans tout le pays."

Le programme hebdomadaire, lancé le 9 septembre, comprend des cas des premiers intervenants, ainsi que de brèves conférences présentées par les spécialistes de l'équipe du hub. Les premiers intervenants se connectent chaque semaine à l'aide de la plate-forme de visioconférence Internet Zoom, qui leur donne accès depuis n'importe où dans l'État.

L'équipe du hub ECHO comprend un psychiatre et un médecin urgentiste, un médecin de la douleur, un ambulancier expert, un pompier et un agent des forces de l'ordre. Tous les premiers intervenants du Nouveau-Mexique sont invités à participer à ce programme hebdomadaire de teleECHO.

Les objectifs de ce projet pilote innovant ECHO sont d'accroître les connaissances et l'auto-efficacité des premiers intervenants du Nouveau-Mexique, tout en améliorant leur bien-être émotionnel et psychologique et leur satisfaction au travail.