${alt}
Par Kayleen Schenk

Le nouveau programme de mentorat infirmier de l’UNM associe des étudiants en soins infirmiers à des étudiants du secondaire

Dans les salles remplies de camaraderie du campus Rio Rancho (HSRR) du Collège des sciences infirmières de la santé de l'Université du Nouveau-Mexique, un nouveau programme de mentorat met en œuvre un changement dans l'avenir des soins de santé. En jumelant des étudiants du baccalauréat en sciences infirmières (BSN) avec des étudiants de trois lycées différents du comté de Sandoval intéressés à poursuivre une carrière en soins infirmiers, cette initiative symbiotique favorise la croissance, l'apprentissage et la collaboration pour les deux groupes d'étudiants.

Les mentorés de l'UNM Nursing assistent à une séance de mentorat dans une chambre d'hôpital

Le programme de mentorat est le fruit de la réflexion de Karin Ludi, DNP, RN, directrice du programme de soins infirmiers de l'UNM HSRR, qui avait pour objectif initial d'éliminer les obstacles à l'entrée dans une école d'infirmières pour les lycéens.

 

Karin Ludi portrait
J'aimerais que ce programme suscite l'intérêt des étudiants du secondaire pour les soins de santé et les soins infirmiers et leur offre les outils et les connaissances dont ils ont besoin pour savoir qu'ils sont tout à fait capables de suivre une formation en soins infirmiers.
- Karine Ludi, DNP, RN, directrice du programme de soins infirmiers, UNM Health Sciences Rio Rancho Campus

Elle déclare : « J'aimerais que ce programme suscite l'intérêt des étudiants du secondaire pour les soins de santé et les soins infirmiers et leur offre les outils et les connaissances dont ils ont besoin pour savoir qu'ils sont tout à fait capables de suivre une formation en soins infirmiers. Ils apprendront comment appliquer certaines compétences dont les infirmières ont besoin pour soigner les patients et à quoi ressemble une journée dans la vie d’un étudiant en soins infirmiers.

En suscitant dès le début l'intérêt des lycéens pour les soins de santé, le programme augmentera leurs chances de postuler à une école d'infirmières à l'avenir et contribuera à combler le déficit de main-d'œuvre infirmière au Nouveau-Mexique, soit plus de 6,500 XNUMX infirmières.

Le programme pilote a duré 8 semaines, les étudiants en sciences infirmières du HSRR et les candidats acceptés du secondaire se réunissant une fois par semaine pendant deux heures pour des activités conçues et supervisées par le directeur, y compris une demande « comment faire » et une présentation d'admission par le personnel des admissions du College of Nursing. développement de compétences pratiques dans le laboratoire de compétences du HSRR avec des mannequins de fidélité moyenne, un procès simulé représentant l'aspect judiciaire de la politique de soins de santé et des panels de discussion réunissant un ensemble diversifié de professionnels infirmiers. Ludi a atteint ses objectifs et bien plus encore, ses élèves et les mentorés du secondaire reflètent des critiques et des commentaires extrêmement positifs.

Des lycéens s'occupent d'un mannequin dans un lit d'hôpital
Des lycéens s'occupent d'un mannequin dans un lit d'hôpital
Des lycéens s'occupent d'un mannequin dans un lit d'hôpital
Des lycéens s'occupent d'un mannequin dans un lit d'hôpital

 

Kalani Chavez, une élève du lycée Bernalillo, déclare : « la compétence la plus précieuse que j'ai apprise grâce au programme est de savoir comment lire un ECG. De la respiration à la fréquence cardiaque et tout le reste, c’était super amusant ! »

Une autre élève, Lauren McKell de l'école secondaire V. Sue Cleveland, dit : « merci beaucoup ! J’ai adoré le programme et tout cela a vraiment renforcé mon intérêt à devenir infirmière.

Emmanuelle Obeng, BSN, RN, étudiante au doctorat en pratique infirmière du Collège des sciences infirmières de l'UNM poursuivant des études de leadership administratif en soins infirmiers et ancienne élève du BSN, a aidé Ludi avec le programme et a été témoin des aspects bénéfiques non seulement pour les étudiants du secondaire, mais aussi pour les étudiants du BSN, aussi. Elle dit : « le programme a fonctionné comme une opportunité de « réapprendre » pour nos étudiants BSN. Ils pourraient mieux comprendre les compétences qu’ils ont acquises dans le cadre de leur programme en les enseignant aux élèves du secondaire. Cela les a aidés à renforcer leur confiance en leurs capacités tout en découvrant les domaines dans lesquels ils peuvent eux-mêmes s’améliorer.

Ce programme de mentorat permet aux étudiants de BSN et aux étudiants du secondaire d'établir des liens, des compétences et un intérêt pour le domaine des soins infirmiers ; un secteur des soins de santé qui a besoin d’une main-d’œuvre passionnée et en croissance rapide pour atténuer la pénurie d’infirmières aux niveaux local, étatique et national. Ludi et ce programme contribuent positivement à bâtir l’avenir des soins infirmiers et à améliorer l’apprentissage des étudiants en soins infirmiers actuels. Le programme de mentorat devrait se poursuivre au semestre d'automne.

 

Catégories: College of Nursing