Traduire
Centre UNM pour le développement et le handicap
Par Michael Haederle

Partenariat privilégié

Le Centre UNM pour le développement et le handicap s'associe au ministère de la Santé du Nouveau-Mexique pour améliorer les soins de santé comportementale pour les enfants

L'Université du Nouveau-Mexique Centre pour le développement et le handicap (CDD) est en partenariat avec le Ministère de la santé du Nouveau-Mexique (DOH) dans le cadre d'une initiative financée par le gouvernement fédéral pour aider les fournisseurs de soins primaires pédiatriques de l'État à mieux diagnostiquer et traiter les problèmes de comportement et de santé mentale chez les enfants.

L'initiative d'accès au Nouveau-Mexique aux soins de santé comportementale (NM-ABC) d'un montant de 2.5 millions de dollars sur cinq ans utilisera la capacité de télé-mentorat du projet ECHO de l'UNM pour améliorer les compétences des prestataires de soins primaires pédiatriques, a déclaré la directrice du CDD, Marcia Moriarta, PsyD. Le projet offrira également aux prestataires la possibilité de consulter des experts en santé comportementale de l'UNM et de créer un répertoire de ressources.

 

Marcia Moriarta, docteur en psychologie

Il regroupe la formation et la consultation des fournisseurs de soins primaires afin de mieux soutenir les besoins comportementaux et de santé mentale des enfants qu'ils voient dans leurs pratiques.

- Marcia Moriarta, PsyD

"L'idée est qu'il rassemble la formation et la consultation pour les fournisseurs de soins primaires afin de mieux répondre aux besoins comportementaux et de santé mentale des enfants qu'ils voient dans leurs pratiques", a déclaré Moriarta, qui est co-chercheur principal de la subvention.

Le projet est financé par le DOH par le Administration des ressources et des services de santé (HRSA), a déclaré la co-chercheuse principale Susan Chacon, MSW, LCSW, directrice des services médicaux pour enfants du DOH Title V Children and Youth with Special Health Care Needs Program.

Le financement de la HRSA est distribué à un réseau national de 40 États dans le cadre de l'American Rescue Plan Accès aux soins de santé mentale pédiatriques .

"C'est assez excitant, car il s'agit de reconstruire et de renforcer l'infrastructure de la santé comportementale pédiatrique", a déclaré Chacon, citant le Surgeon General's avertissement récent à propos de la santé mentale des enfants aux États-Unis « Il y a une crise là-bas et nous essayons de faire quelque chose pour aider. »

Pour évaluer le besoin de formation, les partenaires contactent des pédiatres, des médecins de famille, des cliniques de soins de santé agréées par le gouvernement fédéral, des organisations de soins gérés, des infirmières scolaires et d'autres prestataires de soins de santé aux enfants, a-t-elle déclaré.

Un élément clé du projet consiste à organiser des sessions télé-ECHO interactives avec des groupes de prestataires de tout l'État, a déclaré Moriarta.

Une équipe interdisciplinaire d'experts des départements de l'UNM Psychiatrie et sciences du comportement et Pédiatrie fournira des informations détaillées sur le diagnostic des enfants souffrant de troubles tels que l'anxiété, la dépression, le trouble déficitaire de l'attention, les traumatismes, les troubles du spectre autistique et les tendances suicidaires. Les séances comprendront également une discussion sur les meilleures alternatives de traitement.

En plus des problèmes de santé mentale et comportementale bien connus auxquels les enfants sont confrontés, "l'autre chose qui se présente est la réponse des enfants à COVID - c'est une toute nouvelle dimension", a déclaré Moriarta.

Les participants à l'initiative NM-ABC pourront également consulter des experts de l'UNM en santé comportementale des enfants et des adolescents concernant les diagnostics de leurs patients et les aider à accéder aux ressources nécessaires. "Ils peuvent appeler l'UNM et obtenir un soutien actif", a déclaré Moriarta.

Le projet embauchera également un expert en ressources de formation, a-t-elle déclaré. « Nous allons développer un centre de ressources en ligne. »

Les participants de l'UNM au projet comprennent les psychiatres Amy Rouse, MD, et Caroline Bonham, MD, les psychologues Sylvia Acosta, PhD, et Julia Oppenheimer, PhD, de pédiatrie, et la directrice clinique Karen Longenecker, LCSW, une assistante sociale au CDD qui travaille en collaboration avec les fournisseurs du Département de médecine familiale et communautaire.

Chacon dit que parce que les fonds fédéraux seront d'abord versés au DOH avant d'être envoyés à l'UNM, elle sera responsable de l'administration de la subvention. "C'est un si beau partenariat", a-t-elle déclaré. "Nous ne pourrions pas le faire l'un sans l'autre."

Catégories: Engagement communautaire, éducation, santé, École de médecine, Meilleurs histoires