${alt}
Par Marlena E. Bermel

Donner un coup de main

Une étudiante en soins infirmiers de l'UNM acquiert une expérience concrète en faisant du bénévolat avec le Corps de réserve médicale du Nouveau-Mexique

Quand le monde s'est arrêté au printemps dernier, Heather Michelle Linville s'est retrouvée à la croisée des chemins.

Elle pourrait continuer à progresser vers son diplôme d'infirmière ou elle pourrait s'impliquer. Déjà infirmière auxiliaire certifiée, Linville savait qu'elle ne pouvait pas rester à la maison : elle devait sortir et aider.

prêter-un-coup-de-main.jpgLinville est tombé sur une publication Facebook pour le New Mexico Medical Reserve Corps (MRC), qui recherchait des volontaires. Le MRC est composé de bénévoles médicaux et non médicaux de tout l'État qui servent leurs concitoyens en cas de besoin. Les volontaires s'inscrivent pour des déploiements de deux semaines qui consistent en des journées de 12 heures. Elle s'est tout de suite inscrite.

Sa première affectation était à Gallup. Linville y vivait depuis 13 ans et sa fille et sa petite-fille nouveau-née y résident actuellement. 

« Je connaissais très bien la culture et la communauté », dit Linville. « Si je ne prenais pas soin de quelqu'un que je connaissais directement, c'était probablement un membre de la famille de quelqu'un.

Elle a fourni un soutien infirmier dans l'établissement de soins alternatifs (ACF) qui a été mis en place dans le gymnase du lycée Miyamura. L'unité d'isolement de 60 lits a été utilisée pour fournir un soutien médical aux patients COVID-19 à leur sortie de l'hôpital mais n'étaient pas encore en mesure de rentrer chez eux. 

Après la fermeture de l'établissement, elle a eu la possibilité de servir à Farmington ou de faire du bénévolat à Albuquerque. Après avoir appris qu'elle avait été acceptée dans le programme de double diplôme BSN du Collège des sciences infirmières de l'Université du Nouveau-Mexique, elle a choisi de retourner à Albuquerque. 

Linville fait actuellement du bénévolat dans un hôtel local qui a été transformé en ACF tout en fréquentant l'école en ligne en raison de la pandémie. L'ACF fournit un logement et un endroit sûr pour les personnes à isoler qui ont été exposées, soupçonnent qu'elles ont été exposées ou ont été testées positives pour COVID. De nombreux patients sont sans abri, nécessitant des soins supplémentaires. 

Ayant commencé l'école avec l'intention de devenir infirmière-sage-femme, Linville dit que cette expérience a légèrement changé la donne. « Maintenant, je sais qu'il y a tellement plus d'opportunités d'aider les gens à Albuquerque, et je ne veux pas me catégoriser », dit-elle.

Linville recommande fortement à d'autres étudiants en soins infirmiers de faire du bénévolat. 

« Les gens avec qui je travaille sont généreux de leur temps et désirent partager l'éducation et l'information », dit-elle. "Je ne peux pas affirmer assez fermement à quel point cette expérience a été positive."

Catégories: College of Nursing, Éducation