Traduire

Biographie

La Dre Erin Milligan a obtenu son doctorat. en 2000 à l'Université du Colorado à Boulder, examinant le rôle des cellules gliales de la moelle épinière qui sont directement impliquées dans la génération de la douleur neuropathique. Elle a poursuivi sa formation postdoctorale à l'Université du Colorado à Boulder et est devenue en 2004 professeure adjointe de recherche et a reçu une subvention de recherche du National Institute of Health on Drug Abuse examinant la thérapie génique vertébrale par interleukine-10 pour contrôler la douleur pathologique pour des applications cliniques potentielles. En 2007, elle a déménagé à l'Université du Nouveau-Mexique, Health Sciences Center, où elle a continué à mener des recherches liées à la thérapie génique IL-10 pour la douleur, mais a également examiné le rôle des cellules immunitaires infiltrées dans la moelle épinière qui aggravent et prolongent les neuropathies. De plus, elle a élargi son programme pour examiner les effets indésirables in utero des conditions telles que l'exposition prénatale à l'alcool qui altère la signalisation sensorielle de la colonne vertébrale, prédisposant à développer une neuropathie à la suite d'insultes très mineures, qui passent généralement inaperçues chez les individus en bonne santé.

Domaines de spécialité

Neuroimmunology
La douleur neuropathique
Moelle épinière
Thérapeutique de la douleur

Éducation

Post-Doc, Neurosciences Comportementales (2003):
Université de Boulder 
Boulder, CO

Doctorat, Neurosciences comportementales (2000) :
Université de Boulder 
Boulder, CO

MA, psychologie (1995):
San Francisco State University
San Francisco, CA

BA, Psychologie (1993) :
San Francisco State University
San Francisco, CA

Réalisations et récompenses

  • Prix ​​d'excellence en recherche, UNM HSC - 2011
  • Régents' Lectureship Award UNM-HSC - 2010-2013
  • Prix ​​Rauth Family Basic Scientist – UNM-HSC - 2010
  • Prix ​​NIDA de recherche biomédicale de pointe - Phase I - 2002-2004
Brevets provisoires
  • « Utilisation de microparticules pour optimiser la thérapie génique ». CU TTO Dossier n° CU2443B-PPA2.
  • "Les protocellules et leur utilisation pour le traitement de la douleur". Demande provisoire n° 61/251,439, US Patent & Trademark Office Attorney Docket n° 0023.0094
  • « Biocapteur compact de métalloprotéinase matricielle avec points quantiques sans cadmium ». Demande provisoire n° 61/492,680 310.00730160, US Patent & Trademark Office Docket n° XNUMX.
  • « Thérapies pour contrôler la douleur neuropathique ». Demande provisoire n° 61/875,264 12, dossier de l'Office américain des brevets et des marques n° N220-2PROVXNUMX.
  • « Contrôle de la douleur neuropathique chronique et de l'allodynie ». Demande provisoire n° 14/196,343 12, US Patent & Trademark Office Docket No. N239-XNUMXUS.

Publications clés

  • Milligan, éd. et Watkins, LR Rôles pathologiques et protecteurs de la glie dans la douleur chronique. Revue Nature Neurosciences, 10 janvier (2009) 23-36.
  • Noor, S.,, Sanchez, JJ, Vanderwall, AG, Sun, MS, Maxwell, JR, Davies, S., Jantzie, LL, Savage, D. et Milligan, éd.. L'exposition prénatale à l'alcool potentialise la douleur neuropathique chronique, l'activation des cellules gliales et immunitaires de la colonne vertébrale et altère les niveaux du nerf sciatique et des cytokines DRG. Cerveau, comportement et immunité (2017), mars;61:80-95. doi: 10.1016/j.bbi.2016.12.016.
  • Vanderwall, AG, Noor, S., Sun, MS., Sanchez, JE., Yang, XO., Jantzie, LL., Mellios, N., et Milligan, éd. Effets de la thérapie génique vertébrale non virale de l'interleukine-10 formulée avec du D-mannose chez des souris neuropathiques déficientes en interleukine-10 : caractérisation comportementale, analyse de l'ARNm et des protéines dans les tissus douloureux. Cerveau, comportement et immunité, (2017), DOI :10.1016 / j.bbi.2016.12.016
  • Noor S, Sanchez, JJ, Sun, MS, Pervin, Z., Sanchez, JE, Havard, M/A., Epler, L., Nysus, MV, Norenberg, JP, Wagner, CR, Davies, S., Savage , DD, Jantzie, LL, Mellios, N., et Milligan ED. La sensibilité à la douleur neuropathique chez les rats femelles exposées à l'alcool pendant la période prénatale peut être inversée en modulant les actions des astrocytes périphériques et rachidiens en bloquant LFA-1. Cerveau, comportement et immunité, (2020), DOI : 10.1016/j.bbi.2020.01.002.
  • Sanchez JJ,* Noor S,* Sun MS, Harris NW, Davies S, Savage DD, Milligan ED. Les effets de l'exposition prénatale à l'alcool durent toute la vie : susceptibilité à la neuropathie périphérique et altérations de l'action des cytokines vertébrales. Journal of Neuroinflammation, (2017), 14:254. DOI 10.1186/s12974-017-1030-3.
  • Wilkerson, JL, Alberti, LB, Kerwin, AA, Ledent, CA, Thakur, GA, Makriyannia, A., et Milligan, éd.. Mécanismes périphériques versus mécanismes centraux de l'agoniste des récepteurs cannabinoïdes de type 2 AM1710 dans un modèle murin de douleur neuropathique. Cerveau et comportement. (2020), DOI : 10.1002/brb3.1850

Genre

Elle, sa

Langues

  • Anglais

Recherche

Mon laboratoire s'intéresse à deux domaines principaux : 1. Les traitements de la douleur existants sont souvent sous-optimaux pour le soulagement de la douleur chez moins de la moitié des 15 millions de patients souffrant de douleur aux États-Unis, ce qui souligne la nécessité d'identifier de nouveaux analgésiques non opioïdes. Mon laboratoire examine le rôle des cellules immunitaires périphériques et de la glie spinale dans la neuropathie chronique, et nous explorons de nouveaux analgésiques. 2. La susceptibilité à vie au développement de neuropathies périphériques à la suite d'une exposition prénatale à l'alcool est explorée dans mon laboratoire, en mettant l'accent sur l'élucidation des mécanismes des cytokines neuro-immunes dans le système nerveux périphérique et central chez des modèles de rongeurs mâles et femelles.

Cours enseignés

  • Nanocristaux colloïdaux pour applications biomédicales.
  • Laboratoires d'anatomie en neurosciences pour le programme de premier cycle de la Phase I de l'École de médecine
  • Pharmacologie des opioïdes pour le programme de premier cycle de la Phase I de l'École de médecine
  • Pain Pathways pour le programme de premier cycle de la Phase I de l'École de médecine
  • Neurobiologie (Biomed 509) : Neurotransmetteurs, Peptides et transmetteurs non conventionnels, Facteurs neurotrophiques, Réflexes rachidiens
  • Neurochimie (Biomed 532) : Neurotransmetteurs non classiques, Neuroimmunologie
  • Neurobiologie de l'alcoolisme (Biomed 505) : Effet de l'éthanol sur la neuroinflammation