Traduire

Biographie

Le Dr Rosenberg est professeur de neurologie avec des nominations conjointes en biologie cellulaire, neurosciences et mathématiques et statistiques. Il a rejoint la faculté de neurologie en 1976 et est actuellement directeur du Centre de recherche sur la maladie d'Alzheimer du Nouveau-Mexique (NM ADRC). Il est le directeur fondateur du Centre UNM de la mémoire et du vieillissement. De 1985 à 2015, il a été président du département de neurologie et a formé de nombreux neurologues. Il est diplômé de l'Albert Einstein College of Medicine et y a suivi une formation en neurologie. Il a étudié le génie biomédical à l'Université Technion à Haïfa, en Israël. Ses recherches actuelles portent sur l'amélioration du diagnostic chez les patients atteints de démence grâce à l'utilisation de biomarqueurs et de l'apprentissage automatique. Il est expert en troubles cognitifs vasculaires. Il a publié plus de 168 articles et écrit deux livres. Il a été continuellement financé par le NIH depuis 1983, et est maintenant le chercheur principal sur deux grandes subventions du NIH.

Présentation personnelle

Je suis clinicien-chercheur avec une formation clinique en neurologie sous la direction du Dr Robert Katzman. Tout au long de ma carrière, j'ai été impliqué dans la recherche sur la pathobiologie des troubles neurologiques. Les premières études chez l'animal portaient sur le rôle du liquide interstitiel (ISF) et du liquide céphalo-rachidien (LCR). J'ai montré que l'ISF se déplace principalement dans la substance blanche par écoulement en vrac plutôt que par diffusion. Ce travail était important pour comprendre les lésions de la substance blanche impliquées dans les troubles cognitifs vasculaires et la démence (VCID). J'ai passé un congé sabbatique avec le professeur Michael Bradbury au King's College de Londres, où j'ai appris des méthodes pour étudier la physiologie de la barrière hémato-encéphalique (BHE) chez les rongeurs. Mon intérêt pour l'ISF et la matrice extracellulaire (ECM), a conduit à la découverte du rôle des métalloprotéinases matricielles (MMP) dans la perturbation de la BHE ; ce travail a été abondamment cité et reste un centre d'intérêt majeur par de nombreux chercheurs. Dans le cadre des études de l'ECM, j'ai découvert que la collagénase bactérienne induisait une hémorragie intracérébrale (ICH), conduisant à l'un des modèles d'ICH les plus fréquemment utilisés. Ma recherche actuelle porte sur le rôle des MMP dans la neuroinflammation dans la démence. Ces études chez les rongeurs ont été étendues aux humains, et nous avons développé des méthodes pour mesurer les MMP dans le LCR. De plus, nous avons adapté aux humains la méthode pour mesurer la perméabilité de la BHE avec une IRM à contraste amélioré. Les modifications de la substance blanche à l'IRM sont importantes à la fois dans le VCID et dans la maladie d'Alzheimer (MA). Mon intérêt précoce pour les lésions de la substance blanche a commencé avec un patient que j'ai signalé avec la maladie de Binswanger (MB) ; il s'agissait du premier patient MB diagnostiqué au cours de sa vie par scanner et confirmé à l'autopsie. Nous avons montré que les MMP étaient présentes dans le LCR des patients atteints de VCID et qu'elles étaient liées à la perturbation de la BHE. Récemment, dans le cadre du consortium MarkVCID, nous avons montré que des biomarqueurs inflammatoires dans le LCR, tels que les MMP, pouvaient être utilisés pour séparer les patients atteints de VCID de la MA et pour définir les patients atteints de démence mixte au cours de la vie. Nous avons un groupe d'experts en IRM, de biochimistes et de statisticiens, et dans le cadre du VCID, nous avons travaillé en étroite collaboration avec le groupe de Charlie DeCarli pour identifier les biomarqueurs optimaux à utiliser pour classer plus précisément les patients atteints de démence en sous-groupes. Mon rôle dans cette proposition RFA sera de fournir à une cohorte de patients qui ont été largement étudiés et suivis pendant plusieurs années tous les biomarqueurs sélectionnés par MarkVCID, et de travailler sur de nouvelles méthodes d'analyse.